COMMENT ACHETER DES CHAUSSURES DE MARCHE

Pour faire le Chemin ou de la randonnée au long cours, c'est à dire sur 7, 8 ou 30 jours, voire plus, il faut tenir compte de quelques éléments particuliers et spécifiques aux pieds. Ils vont s’allonger… un peu s'avachir, ce qui n'est pas le cas pour une sortie d'un week-end. Dès lors, vous avez intérêt à considérer ces différents points :


1) S'équiper de semelles « antichoc » qui amortissent et répartissent les vibrations dues à la marche


Les micro traumatismes provoqués par la répétition de chaque pas multipliés par le nombre de pas que vous ferez en comptant 20 à 25 km par jour, multipliés par le nombre de jours où vous serez sur le Chemin, devrait vous faire prendre conscience de combien il est important de vous prémunir des effets néfastes que peuvent avoir ces km parcourus et répétés sur vos tendons et vos os. Il n'est pas rare de voir des tendinites et des fractures de fatigues chez les pèlerins qui sont souvent des marcheurs sans entraînement particuliers. Même des randonneurs chevronnés ou des marathoniens confirmés ont la désagréable surprise de découvrir la spécificité du Chemin : beaucoup de jours de marches consécutifs, du terrain très variable, de la pierre, du bitume…
Bref, les semelles intérieures d'origine des chaussures ne sont pas conçues pour cet exercice.
Donc, enlevez-les et remplacez-les par des semelles « antichoc ».
Chez CAMINOLOC, nous vous proposons des semelles « Sorbothane Pro ». Parce que nous connaissons le problème. Ces semelles, dont le prix est aux alentours de 30 €, ont aussi la particularité d'avoir un talon dessiné et une structure marquée pour la voûte plantaire. Ceci pour garder les genoux dans l'axe de la marche.
Le fait d'utiliser ces semelles fait qu'il vous faut prendre une taille de chaussures en plus de la pointure théorique que vous auriez prise.
Sachant qu'il vous faut normalement une taille en plus de vos chaussures de ville pour faire de la randonnée, avec ces semelles il vous faudra deux tailles en plus.


2) Prendre systématiquement au moins une taille en plus de vos chaussures de ville pour faire de la randonnée, et donc deux tailles avec les semelles « Sorbothane Pro »


Ceci est dû au fait que vos pieds vont s'élargir et s'agrandir avec la répétition des jours de marche.
Il est impératif que vos orteils puissent « jouer du piano » dans vos chaussures. Si vos pieds sont comprimés, vous aurez des problèmes. Si vous leur demandez un grand effort jour après jour, une aisance importante leur est nécessaires. Cela paraît choquant pour des citadins habitués à l'élégance  d'une chaussure de ville d'avoir deux tailles en plus, mais vos pieds sur le Chemin le réclament et vous vous habituerez très vite à ce nouveau gabarit (en fait il ne s'agit souvent que d'un cm et quelques ...). Vos pieds ne glisseront pas dans la chaussures car c'est le coup de pied qui maintient le pied, et non pas les orteils en butée de chaussure qui empêchent le pied de glisser. Vous garderez aussi des ongles en bon état.
Le bon test est de taper dans un mur avec la chaussure mise et correctement lacée sur le coup de pied.
L'idée est que vous puissiez marcher comme si vous vous marchiez pieds nus dans vos chaussures, ou comme si vous marchiez en sandales mais dans vos chaussures… de l'aisance…


3) Tableau de correspondance cm du pied – taille de chaussure


En France, la pointure correspond à 3/2 de la longueur du pied exprimée en centimètres, à laquelle on a au préalable ajouté un centimètre. Ainsi, à une valeur de 29 cm de longueur de pied correspond une pointure de 45.

Le plus simple est le plus efficace : mesurez votre pied ! Pour cela :
- gardez les chaussettes que vous utiliserez
- posez votre pied réputé le plus long en faisant « glisser » une chaise avec votre talon
- mettez tout votre poids sur ce seul pied, donc sur une jambe
- posez un livre au bout de votre orteil
- maintenant mesurez…
… et cherchez la correspondance en taille
Ajoutez une pointure si vous n'utilisez pas de semelle antichoc, ajoutez deux pointures si vous utilisez les semelles « Sorbothane Pro ».

   

Pointure Taille du pied (en cm)
30 19,0
31 19,7
32 20,3
33 21,0
34 21,7
35 22,3
36 23,0
37 23,7
38 24,3
39 25,0



Pointure Taille du pied (en cm)
40 25,7
41 26,3
42 27,0
43 27,7
44 28,3
45 29,0
46 29,7
47 30,3
48 31,0
49 31,7



- arrondissez toujours vers le plus grand

- ajoutez une pointure si vous n'utilisez pas de semelle antichoc

- ajoutez deux pointures si vous utilisez les semelles « Sorbothane Pro ».


4) Le cas des semelles orthopédiques


Si vous utilisez des semelles orthopédiques, on pourrait conclure un peu rapidement que vous n’êtes pas prédestinés à de longues marches… du temps du service militaire on vous aurait exempté…
Précisons de suite que nous ne sommes ni médecins ni orthopédistes, et que l'avis que nous soumettons ne peut nous engager d'aucune manière. Cependant, l'expérience nous montre qu'une grande partie des pèlerins tient coûte que coûte à utiliser ses semelles orthopédiques au détriment du confort de pied. Bien sûr cela les rassure, mais il arrive que ces semelles souvent prévues pour une utilisation urbaine et citadine ne soient pas forcément appropriées à 25 km de marche tous les jours. D'autant plus qu'elles sont conçues à partir d'attitudes statiques la plupart du temps. Et n'intègrent pas l’absorption des chocs de la marche au long cours, ni le sac à dos sur les épaules. Bien sûr, tout dépend de vos semelles et vous seul pouvez avoir un avis fondé sur la pertinence de ces propos.
Vous ne mettrez pas votre vie en jeu en essayant une ou deux journées d'utiliser des semelles antichoc, et particulièrement celles avec une voûte plantaire structurée type « Sorbothane Pro ». En cours de test, il vous sera facile de l'interrompre si vous voyez que cet essai n'est pas concluant. L'idée est de favoriser l’absorption des chocs en permettant au pied de trouver une assise adéquate.

5) La largeur du pied


Nous avons réglé le problème de la longueur du pied, il reste celui de la largeur. En effet, beaucoup d'entre nous ont le pied un peu plus large que la normale et ne trouvent pas chaussures à leurs pieds…

Il est important que nos orteils soient à l'aise dans la chaussure. S'ils sont compressés, il en résultera des ampoules sur le petit doigt ou entre les orteils. Encore une fois il est nécessaire que vos orteils puissent « jouer du piano » dans vos chaussures. C'est pourquoi nous diffusons les modèles « WIDE » (large) et « WXL » (extra large). En fait, il s'agit de deux millimètres de plus que la normale. Mais ces deux millimètres font toute la différence pour des gens ayant les pieds larges. Hélas, beaucoup de pèlerins confondent largeur et longueur. Des chaussures extra larges mais trop petites ne résoudront pas vos problèmes d'ampoules sur les doigts de pieds. D'abord, choisir la bonne longueur, sans oublier une ou deux tailles en plus pour la marche au long cours. Ensuite, bien choisir la largeur.